Ce samedi 26 novembre aura lieu le cross de Vilvorde.

Les courses jeunes débuteront à 12h.

Les séniors s’élanceront dès 14h30 pour 4490m ou 8390m.

Communiqué du club de Vilvorde: ici

Parcours du cross: ici

Adresse: Bos Drie Fonteinen, Beneluxlaan 44, Vilvoorde

 

Ce dimanche 27 novembre aura lieu la 3ème manche de la Cross Cup à Roulers

Les principaux participants : http://sport.be.msn.com/lottocrosscup/2011/downloads/deelnemers_roeselare.pdf

Toutes les infos sur : ici

Le nouvel athlète du RESC, Emmanuel Lejeune, vient de remporter la petite distance jogging du Coeur de Blaugies, jogging comptant pour le challenge Defi13, ce samedi 12 novembre

Faisant son "come-back" sur la route, le Quievrainois a mené la course de long en large, prenant à chaque kilomètre un peu plus de temps sur ses concurents. Pour courroner le tout, il bat le record de l'épreuve de 53secondes, détenu depuis 2004 par l'éthiopien Mola.

Il signe ici sa deuxième victoire consécutive alors qu'il en est à sa 7ème participation.

Son prochain objectif est la qualification aux championnats d'Europe de cross juniors, pour cela il devra terminer dans le top 5 à Roulers!

Arnaud et Antoine en Islande- Récit d’une épopée

J’avais hâte de croiser nos spécialistes de 400m pour cueillir leurs impressions sur leur récent périple dans le froid nordique. Ensuite l’idée m’est venue de sortir mon bic et le carnet qui va avec  et de partager leurs impressions avec vous.

C’est autour d’un spaghetti (et d’une salade chèvre chaud pour Arnaud) que les langues se délièrent sur ce terrible souvenir. « Quel plaisir de manger normalement, dans de bonnes conditions, après ce qu’on vient de vivre » lâche Antoine !

Ils sont partis à 9 athlètes, un coach (Jacques Borlée), quelques journalistes et 3 guides dont le célèbre explorateur Alain Hubert. Il y en eut pour 4 jours de randonnée dans la neige et 5 nuits en tente. La journée type se passait comme ceci : vers 6h30 Alain les réveillait. Ensuite, vient le délicat moment de s’habiller. La tactique consistait à ne pas tout tremper, sinon c’est la cata pour la suite. Puis ils allaient chercher la précieuse eau chaude chez Alain (à base de neige fondue) et remplissaient leurs thermos. Antoine insiste fièrement sur la qualité de son matériel. Il pouvait boire son thé chaud toute la journée grâce a son thermos de compétition made in Ardenne, tandis que Guigui devait se contenter d’une boisson qui devenait presque de l’Ice tea. Le petit dej consistait en cacao chaud avec du muesli. Démonter les tentes semblait assez pénible et bien souvent il fallait le faire pour les journalistes qui étaient moins pressés à lever le camp. Ce n’est donc que parfois 3h plus tard que le départ étaient donné ! « N’étant pas trop bien informé, le premier jour on est parti comme des Fangio, avec Jonathan en pole position. Quelques dizaines de minutes plus tard Alain Hubert nous a stoppés dans notre progression, car on ne l’avait pas attendu et on partait dans n’importe quelle direction, ce qui est dangereux! Il nous a bien engueulés, on suivait comme des moutons. On marchait avec nos skis pour pas trop s enfoncer dans la neige en tirant 1 voire 2 traineaux. Il fallait aussi s’occuper des affaires des journalistes et de Will Oyowe qui était au bout de sa vie. »

« On marchait/glissait 8h par jour jusqu’au couché du soleil. La plupart du temps, on ne voyait rien du tout. Ca donnait l’impression d’être constamment dans un studio tout blanc. La visibilité était tout le temps réduite, on ne se voyait pas avancer donc très peu motivant. De plus, ça montait tout le temps. Nous ne nous arrêtions pratiquement pas, car sinon le refroidissement nous guettait et puis Alain Hubert nous pressait, car le groupe était trop lent a cause des conditions détestablement pourries. » Arnaud comptait parfois ses pas pour passer le temps et pour avoir le sentiment d’avancer un peu. « On s’arrêtait juste un peu pour manger quelques biscuits ou devoir prendre la pose pour les cameras (que Guigui tirait d’ailleurs sur son traineau). On a rien croisé dans ce coin là, pas le moindre village, pas d’animaux, pas de vie, le néant! »

« Au soir on montait les tentes puis en attendant les autres et pour se tenir chaud, on construisait un mur pour protéger la tentes du vent (et aussi car on avait rien d’autre à faire précise Antoine). A ce petit jeu, c’était Nils le plus fort…ce qui n’est pas étonnant pour un architecte !

 

Propos recueillis par Fred Xhonneux

L’athlète de la Forestoise, Jérome Kahia, a terminé 5ème belge (7ème de la course) lors du cross court de la Cross Cup de Mol ce dimanche 6 novembre.

Jérome crée la suprise en bouclant les 3200m en 9min50, à 14sec du vainqueur. Il devançe des athlètes comme Jan Van Den Broeck, Goeffrey Marrion, Mario Van Waeyenberge ou encore l’athlète de la Forestoise, Benjamin Merveille (21ème) et le bruxellois Sébastien Dewitte (25ème)

Jérome Kahia, après une année 2011 chaotique repars donc sur d’excellentes bases.

Jérome revient sur ses soucis de 2011 :« La saison dernière a été un peu chaotique, j'ai fais un prise de sang a heure et a temps (janvier) avec les rendez vous obligatoire de la fédération. On nous a dit que tout allaient bien, on a donc continué à s'entrainer en montant en puissance du mois de Mars jusqu'en Mai. (Stage)
En rentrant du stage, j'ai décidé de faire une compétition qui n'a strictement rien donné. J'ai donc décidé de refaire une prise de sang, qui a révélé une mononucléose datant de Janvier !!
Inutile de dire que la saison était terminée et que le corps devait vraiment récupérer. »

 

Dès à présent, Jérôme se réentraine avec son ancienne structure, avec un petit groupe d’entrainement. «  Je n’ai qu’un seul objectif en tête, récupérer un contrat avec la fédération francophone d’athlétisme, car maintenant que j’ai terminé mes études d’éducation physique, je peux vraiment me rendre compte des chronos que je peux réalisés »

 

Quel est ton programme pour les prochaines semaines ?

« Je vais refaire des cross pour avoir une toute bonne base pour l’été. Je me testerais en indoor sur différentes distances ».

 

Sur le cross long, Franky Hernould (RESC) termine à une belle 17ème place (13ème belge) et Emmanuel Lejeune, également à l’Excelsior termine à la 21ème position.

 

Résultats complets: ici

 

A l’occasion de la première manche de la Cross Cup 2011-2012 qui se tenait à Gand ce dimanche 23 octobre. C'est sous un soleil radieux que l’équipe de l’Excelsior, composée dans l’ordre, de Sébastien Dewitte, Franky Hernould et la nouvelle recrue Emmanuel Lejeune a terminé à la 11ème place de cette course relais. (1500m – 3000m – 4500m)

Le Team Taghret termine à la 53ème position et l’équipe du RIAAC termine à la 62ème place.

Tous les résultats sont disponibles ici

 

Prochaine étape : le 6 novembre à Mol

Aller au haut