Wanted : Bruxellois(e)s rapides, très rapides !

Le service des sports de la ville de Bruxelles lance une belle initiative qui fait la part belle à notre sport ! En effet à partir du 20 avril, quelques quartiers de la ville de Bruxelles seront chacun à leur tour transformés en un véritable terrain de sprint !

Tout le monde est le bienvenu à partir de 6 ans pour s’essayer à la discipline reine de l’athlétisme, à savoir le 100m. Le départ sera donné par un vrai coup de pistolet, vous vous éjecterez depuis de véritables starting bloc, ensuite foncez à toute allure vers l’arrivée !
Un chronométrage professionnel évaluera au centième près votre performance ! Après une petite initiation avec des spécialistes de la vitesse, l’occasion vous sera offerte de vous comparer à l’incroyable record du monde du roi Usain Bolt sur cette même distance en 9s58 !

Vous courrez par catégorie contre des adversaires de votre âge. Les inscriptions gratuites seront ouvertes dès 13h et le premier coup de pistolet retentira à 14h ! Inutile de vous chausser de vos spikes vu que comme son nom l’indique « street 100m », la course se fera sur le bitume de la rue!

Qu’on se le dise, les vainqueurs des moins de 16ans (non affilié dans un club) dans chaque quartier auront l’immense privilège de disputer une finale mémorable au Mémorial Van Damme le 5/9/2014! Vous y serez alors la vedette d’un soir. A l’instar des fusées Borlée, peut être qu’un jour vous deviendrez les stars du sprint de demain !

Les 4 premières dates sont connues :
20 avril : square Palfijn (avenue De Ceuninck) Damien Broothaerts sera le parrain
27 avril : Dansaert    avec l'olympien Arnaud Ghislain comme parrain!
4 mai : Bois de la Cambre
11 mai : Versailles
Les autres dates seront bientôt communiquées

Plus d’infos sur la page facebook « street 100m »


Alors mesdemoiselles, mesdames et messieurs ; A vos marques …..

FX


Il est bien connu que l’athlétisme est la mère de tous les sports. Apprendre à courir sauter et lancer enrichit le bagage moteur de ses pratiquants. Apprendre à poser des appuis solides au sol sera profitable pour n’importe quel sport ! 
A l’instar nos bobsleigheuses olympiques qui viennent de notre sport, nous tenions à vous présenter le parcours atypique d’un ex athlète bruxellois ayant connu une reconversion plutôt réussie ! 

Djihed Naga vient de participer aux championnats d’Europe senior d’haltérophilie. Ce nom vous est il familier ? Pour nous oui, car ce petit bonhomme d’1m70 faisait encore de l’athlé à l’Excelsior jusqu’en 2011.


« J’ai commencé en cadet où je faisais d’abord de la perche avec monsieur Houben, puis du sprint (11.41) et de la longueur (6m95).
Ma dernière compétition date de 2011 avec le titre national en interclubs. Depuis lors je me suis spécialisé en haltéro avec pour objectif d’atteindre le niveau international ». Paris réussi depuis cette participation !  « Je suis venu à cette épreuve de force via JM Garin avec qui je m’entrainais en longueur. Il m’y a initié avec Philippe DePauw dans le but de sauter plus loin. J’y ai pris gout et j’ai combiné quelques temps les 2 disciplines. En halterophilie, ma taille devient un avantage vu qu’il y a des catégories de poids. Ce qui n’était pas le cas en athlé, où les sauteurs sont plutôt grands ! Pourtant dans ma catégorie de moins de 69kg…je suis un peu trop grand, quelle histoire ! Et dire que je ne pesais que 61kg quand j’étais athlète. 
C’est d’ailleurs une des grosses différences avec l’athlé cette gestion du poids. Ici aux Europe j’ai du perdre du poids en peut de temps et ça te coute de l’énergie pour la compétition. Je dois encore apprendre à gérer cela au mieux
».


« Les entrainements sont différents qu’en athlé même si les qualités physiques sont similaires qu’en sprint. Il faut beaucoup répéter à des intensités très élevés pour progresser. En un mouvement tu dois exprimer un maximum de puissance.
Je suis persuadé que ça aiderai beaucoup les athlètes d’en faire régulièrement. Ça procure une puissance phénoménale à l’impulsion dans un saut ou en sortant des bloques de départ. Je ne peux que conseiller aux athlètes de s’y exercer souvent, progression garantie sur la piste !  Je fais toujours aussi un peu de pliométrie, mais de manière plus spécifique à mon sport
(cfr video) . Les sauts en athlé m’ont bien aidé dans ce domaine ».

« Je ne cours plus pour l’instant, mais sincèrement, je pense que je serais devenu monstrueux sur 60m grâce à la puissance acquise en haltero. Par contre sur 100m, ça devient long et le manque de spécifique se paierait cash". 

"En saut en longueur sans élan, je faisais à l’époque 2m70, désormais je saute plus de 3m. Je le dois surement à mes 200kg en squat complet (pour 90 à l’époque) »

As-tu l’impression que l’athlé t’aide dans ta pratique de l’haltero ?
« Certainement. Il y a cette concentration similaire, puis le choix de la barre est comparable au saut à la perche. Dans les 2 cas, il faut bien choisir sa barre (hauteur ou en poids) et il n’y a que 3 essais dans chaque mouvement pour claquer une perf (arraché et épaulé)!

Je dois bien avoué que l’athlé me manque un peu, surtout de pouvoir s’entrainer à l’extérieur. Les sports de force sont toujours en salle et c’est frustrant quand il fait beau ! Mais au moins on a l’assurance de pouvoir tout le temps s’entrainer. Après ma carrière de haut niveau, ça me plairait de regouter aux sensations de légèreté que procure la course. Pour l’instant l’haltérophilie me plait énormément et j’ai encore beaucoup d’objectifs à atteindre comme les mondiaux ! »


« Mon coach Daniel Nsegna connaît bien l’athlé aussi. Il vient du Cameroun où il s’est occupé notamment de la championne olympique du triple Françoise Mbango. Au Cameroun, l’haltéro est populaire, malheureusement pas trop chez nous. Daniel m’apporte énormément et fait avancer ce sport dans notre pays ».

Djihed estime qu’un bon sprinteur devrait être capable de soulever 3x son poids de corps en arraché et 20kg de plus en épaulé. A titre de comparaison, il soulève dans l’ordre 125 et 145kg, soit il arrache 57kg de plus que son poids de corps ! Avec ça, il y aurait de quoi arracher aussi du tartan…

Pour suivre son parcours : son site personnel et celui de son club à Bruxelles

FX

A l’issue de la saison indoor, c’est Jérôme Kahia / CSF qui mène le bal du challenge Brussels Athletics . Il doit sa position de leader à ses victoires aux championnats nationaux et LBFA sur 1500m, ce qui lui a permis d’empocher le maximum de points. Arnaud Ghislain / RESC et Emmanuel Lejeune / RESC complètent un podium trusté totalement par des (demi) fondeurs. Agnès Laurent / RESC occupe la 4è place et est la première fille de ce ranking.


Pour rappel, il faudra participer à 3 organisations bruxelloises outdoor pour pouvoir être classé. Les prochains points seront distribués aux championnats de Bruxelles, LBFA, Belgique et d’Europe ! Pour compléter cela, le saison best de chaque athlète interviendra également notablement dans le calcul final!
Les 25 meilleurs bruxellois se partageront 15.000€ et seront récompensés en fin de saison. Ce soutien financier permettra aux athlètes de contribuer à financer leurs préparations pour 2015 !

Retrouvez le règlement complet ici

1 Kahia Jérôme    CSF    933
2 Ghislain Arnaud    RESC    875
2 Lejeune Emmanuel    RESC    875
4 Laurent Agnes    RESC    758
4 Vandecapelle Mattijs    RESC    758
6 Muaka Chamberry    WS    700
7 Orcel Claire    CSF    653
7 Quirin Margaux    RESC    653
9 Broothaerts Damien    RESC    525
9 Foulon Didier    RESC    525
11 Diwani Alison    RCB    420
11 Gets Florent    RESC    420
11 Nsomwe Didrick    RCB    420
11 Vandermosten Jessica    WS    420
15 Tarik Jamli    WS    385
15 Van Der Veken Cindy    RESC    385
17 Mohssine Ennamir    WS    350
18 Gadeyne Laurence    WS    315
18 Jacobs Charlotte    RCB    315
20 Maingain François    WS    250
21 Moniquet Céline    IAAC    245
22 Lins Sebastien    RESC    233
22 Onana Linda    RCB    233
22 Soughou Yassine    RCAS    233
22 Xhonneux Frédéric    RESC    233
26 Ammar Khodja Brahim    RESC    210
27 Guillaume Jonathan    RESC    175
27 Lozano Alejandro    RCB    175
27 Merveille Benjamin    CSF    175
27 Vandesype Chloe    RESC    175
27 Yagoubi Mohammed    RCAS    175
32 Caluwe Arnaud    RESC    140
32 Demeyer Virginie    DACM    140
32 Klai Anissa    RESC    140
35 Adam benedicte    RESC    105
36 Denisty Danielle    WS    81
36 Douley Antoine    WS    81
36 Loris Lionel    CSF    81

FX

Aller au haut