Courir contre le métro, en voilà une drôle d’idée !

Ce qui initialement devait être un simple jeu partagé entre copains, s’est transformé en une abondante médiatisation !
RTL, RTBF, Télé Bruxelles, radio contact et toutes les presses écrites se sont intéressés à ce trip peu banal: descendre du métro et essayer de le rattraper une ou deux stations plus loin ! cette vidéo a été vue déjà plus de 26.000 fois à ce jour! 
Il m’est étonnant de constater que de courir comme un gugusse en rue fut bien plus ébruité partout que de réaliser des décathlons justes en dessous de 8000pts! C’est la réalité des temps modernes.

Rien ne sert de courir vite, il faut être créatif !

Visiblement ce qui attire l’attention, c’est le coté insolite de la chose. On a déjà vu dans le passé des courses comme : Pistorius contre un cheval, Bolt contre un bus à Buenos Aires, ou encore des cyclistes qui sprintent contre des chevaux ou autre. Ici, le défi est plus abordable car il se fait dans notre environnement urbain.
En courant contre le métro, l’unité de mesure qu’est le chrono (le temps) laisse la place à la vitesse de déplacement du « tube ». Du coup la réussite de ce défi tient compte de 2 éléments, sa propre course et celle de l’adversaire sur rail !

Aborder prudemment cette course!

Sa propre course doit être minutieusement préparée. Tout d’abord bien s’échauffer car l’effort est très intense. Ensuite, il faut avoir repéré l’emplacement des portes du wagon et des portiques. Il est impératif d’avoir parcouru l’itinéraire pour anticiper les obstacles (un peu comme un slalomeur en ski) et surtout compter sur des « Stewards » pour sécuriser le parcours au niveau des rues à traverser et des zones de fortes affluences (portes au métro notamment). Pour l’avoir expérimenté, on s'imagine un peu comme Super Mario dans un jeu vidéo à devoir faire face aux imprévus du trottoir !

En ce qui concerne la course du métro, on ne peut rien y faire ! Toutefois force est de constater que le déplacement du métro diffère d’une fois à l’autre. Ayant raté de peu au matin, j'ai remis le couvert avec plus de réussites quelques heures plus tard sur le trajet Roi Baudouin - Houba Brugmann. Par souci d’honnêteté, précisons que le métro connu un démarrage particulièrement laborieux lors de ma tentative "victorieuse". Disons que ça fait partie de la course, mais la victoire en est donc toute relative ! Pour info le métro faisait aussi un arrêt intermédiaire à Heyzel, ce qui ajoute un peu de temps,... mais aussi de la distance (+- 1km au total)!

Urbanisation du sport
Il est sympathique de constater qu’il est dans l’aire du temps « d’urbaniser » les sports traditionnels. Désormais la gymnastique se mue en parkour, les joggings longs se déclinent aussi en trail urbain et les distances plus courtes se retrouvent sous forme de montées d’escalier, le vélo y devient du trial ou BMX ou encore la musculation se transforme en urban fitness. Le sprint s’y traduit du coup en « race the tube » ou en « street 100m » ! S’inspirer de son environnement pour pratiquer le sport qui nous plait est un bon concept qui possède l’avantage d’être plutôt accessible! Toutefois, rien ne vaut courir sur piste ou sur un parcours de cross, car c’est là que l’athlé pure s’y exprime et où chaque participant y écrit sa propre histoire !


Ne pas prendre de risques inutiles!

Terminons par ce qui est capital dans ce sujet, la sécurité ! Il n’y a évidement aucune règle écrite sur l’éthique et le règlement du « race the tube ». Le code de la route et le respect des portiques de la STIB me semblent être incontournables.
Par exemple, ceux qui le réalisent en brulant des feux rouges (comme on le voit sur certaines vidéos) ne peuvent se targuer de le réussir. « Vaincre avec péril, c’est triompher sans gloire » et ça relève surtout de l’inconscient (pour l’athlète, les passants et les voitures)! De plus comme tout est filmé, les internautes peuvent juger par eux même de la réussite ou non du défi ! Se prendre une voiture peut être fatal. On parlait d’un jeu, mais dans ce cas-ci, le jeu n’en vaudrait vraiment plus la chandelle ! 

Ci-joint la vidéo de la course Roi Baudouin – Houba Brugmann


Voici quelques liens parmi tant d’autres sur le sujet :

RTBFreportage sur télé Bruxelles - Brussels life

FX

Aller au haut