L’athlétisme ne se résume pas à courir !

La richesse de notre sport s’exprime par sa remarquable diversité.
Sur un stade, il y en a pour tous les gouts et on y voit de tout. ça court, ça marche, ça saute et ça lance !
Cette dernière famille de l’athlétisme semble de plus en plus confrontée à des difficultés pour se développer.

Les lancers comportent 4 épreuves olympiques, le poids, le disque, le javelot et le marteau.
Qu’on se le dise, un lanceur est un athlète complet, peut être même le plus complet de tous ! Force, vitesse, coordination et souplesse sont autant de qualités requises pour exécuter ces mouvements complexes. Les hommes forts de l’athlé s’y expriment dans une des disciplines les plus anciennes qui existent !
Un javelot qui s’envole est ultra spectaculaire et ludique pour ceux qui s’y adonnent, ainsi que pour les spectateurs. Qui n’a jamais lancé un caillou dans un lac pour le plaisir ? Le gamin qui adore ça, doit avoir la possibilité de peaufiner ce geste naturel pour passer du caillou à la balle de hockey puis au javelot sur un stade. Dans cet article, ce qu’on va jeter sera plutôt un pavé dans la marre ! 

En Belgique et particulièrement à Bruxelles, le nombre de lanceur de qualité diminue de manière inquiétante. Les raisons sont les suivantes ; manque de culture de la force, mouvement plus complexe que la course, manque de connaissance des entraineurs, manque de médiatisation, sécurité importante, matériel couteux, peu de compétition hivernale et manque d’infrastructure ! Cette dernière raison est l’obstacle majeur à la survie de cette épreuve et c’est sur ce point que nous nous attarderons.

Lire la suite...

Les championnats francophones en salle auront été mémorables pour les clubs de la capitale. Sur les 25 médailles d’or distribuées chez les toutes catégories, 14 ont été décrochées par des bruxellois ! Et, cerise sur le gateau! 2 athlètes ont décrochés leurs minimas pour les championnats d’Europe.
Le bilan est donc particulièrement positif !

Les performances du jour reviennent aux jeunes sauteuses verticales , à savoir Claire Orcel / CSF et Margaux Quirin/ RESC. La première est parvenue à effacer une barre placée à 1m82 . Elle s’offre ainsi, dès sa première apparition en compétition, son ticket pour l’euro junior ! Margaux égalise son record en perche avec 4m10. Grâce à cette performance, elle pourra préparer sereinement sa saison avec pour point d’orgue l’euro espoir. Malgré cette perf de haut vol, elle termine 2è derrière Fanny Smets / CABW.

Lire la suite...

Les cadets scolaires sonnaient, ce samedi, l’ouverture de la chasse aux médailles dans l’antre gantoise. Les championnats francophones ont révélé quelques jeunes talents bruxellois. On retiendra surtout l’apparition de cadets qui cavalent drôlement vite et l’émergence collective du White Star !

Commençons par le plus court, du moins en ce qui concerne les distances. La Forestoise possède en ses rangs un petit diamant en la personne de Lyne Amara Aissat. Cette cadette qui a à peine plus d’un an d’athlé à son compteur vient de réaliser un solide doublé sur 60 (7.98) et 200m (25.87).

Ses homologues masculins se sont également mis en évidence avec un podium totalement bruxellois. Eniola Taiwo / RESC (7.28) a confirmé son statut de favori en s’imposant aisément devant son camarade de club Amine Kasmi (7.39) et Houssen Yaghi/WS (7.61) 
Amine (23.88) et Houssen (24.06) sont remontés sur la boîte, exactement à la même place, quelques instants plus tard grâce au 200m.

On se réjouit de (re)voir le White Star sur le devant de la scène francophone. Le club du stade Fallon repartira du Blaarmersen avec pas moins de 7 médailles!

Lire la suite...

Les championnats LBFA s’annoncent particulièrement emballants. Un nombre conséquent d’élites francophones répondra présent pour lancer leur saison à l’occasion de ces championnats. Voici un passage en revue des effectifs !

Les 2 athlètes les plus connues se retrouveront au départ du 60m haies ! La meilleur sportive belge de l’année 2014 ; Nafissatou Thiam / RFCL sera boostée par la spécialiste Anne Zagré / RESC. Comme il s’agit d’un championnat, Anne et ses adversaires auront 2 possibilités pour claquer un temps, en comptant sur les séries et la finale. La limite qualificative est fixée à 8.10 pour l’Euro de Prague, soit un temps qu’Anne a clairement dans les jambes !

Cette même épreuve chez les hommes sera aussi extrêmement relevée. Le namurois Adrien Deghelt sera évidement le favori des bookmakers. Toutefois il aura de la rude concurrence. Damien Broothaerts / RESC est connu pour son départ en boulet de canon, un avantage considérable en salle. Malheureusement il est probable que Damien diffère son retour à la compétition de quelques jours. Attention à son nouveau collègue de l’Excelsior Quentin Ruffacq qui a déjà coupé le fil en 7.95 cette saison (7.82 en 2014) Les minima de 7.69 seront aussi à tenir à l’œil !

Lire la suite...

Comment devenir un champion ?

Comment s’entrainer pour espérer participer un jour aux Jeux Olympiques ? Ces questions se posent naturellement dans la tête des enfants, mais aussi des parents et entraineurs. La littérature suggère des stratégies de développement à long terme de l’athlète. Les clubs appliquent de plus en plus cette ligne de progression, bien que l’on constate encore quelques irréductibles acharnés de résultats immédiats.

Pour connaitre la recette, quoi de mieux que d’aller directement demander aux personnes concernées !
41 athlètes (belges et quelques français) ayant participé un jour à des championnats TC internationaux en athlétisme ont  répondu à quelques questions sur leurs parcours pour atteindre un niveau international (entre 1968 et 2014) !
Parmi ceux-ci, on retrouve aussi des médaillés et de nombreux finalistes. Nous pouvons donc raisonnablement nous inspirer de ces exemples! C’est l’occasion d’observer si la pratique a rejoint la théorie. 

Lire la suite...