L’esquive d’une bouteille couchée sur la piste ou de canettes dans le parc représente peut être une mini course d’obstacle, mais procure zeroScreenshot 2017 11 17 12 50 53surtout un sentiment pénible !  Galoper entre les déchets est contraire à ce qu'on recherche dans le sport, à savoir un resourcement, voire vivre une certaine symbiose avec l’environnement!

Dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets (18 au 26/11), le Brussels Athletics tient à partager cette action que l’on peut tous aisément appliquer dans nos entrainements quotidiens.

Le mouvement « Run Eco Team » existe sur Facebook et compte près de 20.000 membres. L’idée est toute simple, un run = un déchet. Quand vous effectuez une séance au parc, au stade ou en rue et que malheureusement vous croisez un déchet par terre (et qu’une poubelle se trouve dans les environs), alors vous, le coureur responsable que vous êtes, êtes invité à le jeter à la poubelle. Libre à vous d’en ramasser davantage ensuite si vous le souhaitez ! Toutefois, on ne veut pas abuser de votre bonté, ni casser votre rythme.

 Il s’agit d’un petit geste qui semble anodin, mais qui est riche de sens. Nous éprouvons tous un plaisir réel à s’entrainer dans de bonnes conditions, dans un cadre propre. Si chacun donne un peu du sien, on peut se rapprocher d’un environnement « zero déchet » sur nos parcours…même si le problème à la source est surtout de conscientiser le propriétaire de ce déchet…mais ceci est un autre débat !

 

L’objectif est surtout de rendre ces petits gestes contagieux afin que la famille de l’athlé continue à adopter une pratique encore plus responsable au quotidien.run eco

Un sport propre n’est pas seulement un sport sans dopage, mais aussi un sport pratiqué sur un terrain propre !

 Voici un petit reportage video sur l’initiateur de ce concept

 topDSCF2471

   Si vous voulez aller plus loin,

 

Ce site ( sport-responsable) regorge de suggestions pour une pratique sportive plus respectueuse de l’environnement

 

 Parmi les petites attitudes faciles à mettre en place on retrouve entre autre

 --          Venir à l’entrainement en vélo, transport en commun ou en covoiturage !

 -          Pratiquer au maximum le covoiturage pour les compétitions

 -          Prendre une gourde réutilisable à l’entrainement et bannir les bouteilles en plastique !

 -          Vendre ou donner ses spikes ou vêtements devenu(e)s trop petits ou sous utilisés aux plus jeunes. Avons-nous besoin de conserver une pile de 40 T-shirt dans sa garde-robe ? Ou plus simplement se limiter dans les achats d’équipement !

 -          Respecter le matériel sportif pour augmenter sa durée de vie!

  Bref, la seule chose à ne pas économiser…ce sont ses efforts sur la piste !

 

 

Le Brussels Athletics s’est lancé dans un nouveau défi. En plus d’œuvrer avec les écoles, les clubs, les athlètes et le grand public, 23660261 10155798464334882 340465781 odésormais les personnes à mobilités réduites seront aussi au cœur de nos missions.

En effet depuis la mi-septembre, un club d’athlétisme handisport vient de voir le jour. L’objectif est d’apporter un suivi adapté aux sportifs afin qu’ils (re)découvrent le plaisir de courir, rouler, lancer et/ou sauter. Quel que soit le niveau et les objectifs (récréatifs et/ou compétitifs), chacun trouvera son compte vers un épanouissement par le sport. Ces sportifs incroyablement volontaires s’exercent à Bruxelles dans les installations du stade Victor Boin, Roi Baudouin et de la salle de l’ASCTR (en hiver). Les entrainements se déroulent en journée afin de faciliter les déplacements.

Après 2 mois de fonctionnement, les retours des athlètes sont positifs et encourageants!

Jacques : «  Je viens ici pour me dépenser ; ça me fait un bien fou de sortir de chez moi ! Dès que j’ai vu que ce club se créait, j’ai foncé direct. Ces entrainements me permettent aussi de récupérer de la force et j’y repars avec beaucoup de motivation et d’énergie positive (et un peu de courbatures aussi). Je faisais déjà de l’athlétisme avant mon accident. Désormais je redécouvre ce sport, j’ai l’impression d’effectuer un retour 20 ans en arrière » !

bDSCF2397Ilias découvre l’athlétisme dans sa chaise roulante : « C’est bénéfique pour ma santé, ça m‘encourage à bouger. Tous ces exercices améliorent mon équilibre avec ma chaise. Il y tellement peu de clubs adaptés à Bruxelles qu’on se sentait un peu abandonné. Avec cette initiative du Brussels Athletics , du CTR Brugmann et de l’ASCTR (ou je pratique entre autre le tir à l’arc), ça nous permet d’aller de l’avant » ! 

Les entraineurs François Maingain et Frédéric Xhonneux sont épatés de constater les progrès réalisés par les athlètes. « La manière avec laquelle ils s’investissent dans la séance est absolument remarquable, beaucoup d’athlètes valides devraient s’en inspirés. Ces entrainements sont un réel plaisir aussi pour les entraineurs car le partage est riche et on se rend compte que l’athlétisme y est bien plus qu’un sport de chronomètre !  »

 

Ce nouveau club est prêt à accueillir d’autres membres. Si vous avez des connaissances intéressées, ça vaut la peine d’essayer!

Plus d’infos 

eDSCF231423659926 10155798464589882 2023680632 o

 Pas moins de 700 athlètes ont foulé la piste du stade Roi Baudouin à 19957077 10209767509572064 1112135886582586351 ol’occasion du Brussels Grand Prix. De la quantité (889 résultats) et énormément de qualité avec de nombreux records personnels et nationaux. 33 nations étaient représentées avec ce même mot qui sortait de la bouche de ceux qui découvraient ce stade ; « What an amazing track » !

Sur ce joyau de l’athlétisme mondial, la meilleure performance du jour nous est venue de Jeffery Gibson sur 400m haies. Le bahamien a dompté le tour de piste, ses obstacles et son coriace adversaire namibien (Maritz) dans le temps canon de 49.46. Ils furent 4 à descendre sous les 50s pour proposer aux spectateurs une course de niveau mondial !

 Le 1500m valait aussi le détour. Sans surprise, le médaillé olympique Nick Willis / NZL a assumé son rôle de favori pour mater la meute en 3.37.69. Ceci était sa rentrée tardive en compétition. Preuve d’une densité de ouf, le 10ème fut encore chronométré en moins de 3.40 ! Notre nouveau compatriote Peter Callahan/ RESC décroche une jolie 3ème place en 3.38.01.

19787432 10209767509372059 6826476434738694670 oUne autre solide perf est à mettre au crédit de l’imposant et impressionnant Chukwuebuka / NIG au poids avec un missile planté à 20m26, soit une claque de 2mètres à l’ancien record du meeting. Le disque a plutôt bien tourné aussi pour Victor Hogan / RSA qui a fait reculer les juges jusqu’à 62m69 de lui !

 Dans les sauts, Bianca Stuart/BAH s’est ensablée à 6m51 en longueur tandis que le français Denecker faisait partie des 7 athlètes à avoir battu un record du meeting ce dimanche. Le perchiste a effacé une barre à 5m47.

 Coté belge, la « spikes d’or » revient incontestablement à Robin Vanderbemden. N’étant pas un amoureux du tour de piste, il a tenu à en finir au plus vite. 45.65, ceci constitue un nouveau record personnel pour le sérésien qui termine proche du rapide français Mamadou Hanne (45.44).

On aura apprécié aussi le record LBFA au disque pour la prometteuse lanceuse junior Emilie Dodrimont / CABW avec 48m60.

 Enfin chez les bruxellois, on saluera le brillant retour aux affaires pour Claire Orcel / CSF qui a plané sur le concours de hauteur en atteignant l’altitude d’1m85. Notre autre poster boy Dimitri Montilla est venu faire le plein de confiance pour l’euro junior en décathlon avec une nouvelle référence de 14.50 sur les haies hautes.

Jonathan et Dylan Borlée / RCB sont venus effectuer un rappel de vitesse sur 200m (21.91 et 21.05)

Enfin, des courses handisports furent proposées en lever de rideaux du meeting.

Le Brussels Athletics tient à remercier l’ensemble des bénévoles, des juges et des porteurs de paniers pour leur investissement et leur enthousiasme. Le Brussels grand prix a réalisé son meilleur résultat d’ensemble jamais enregistré (all-athletics).

Notre mission est plus que jamais d’œuvrer à la promotion de l’athlétisme, votre sport préféré, vecteur de passion et d’émotion !

A l’année prochaine pour la 10è édition!

19942689 10213688476584911 1694086885224274162 o             20017866 10209767580573839 2207430794245729355 o

 

 Les photos sur notre page facebook. Merci à Danny Zelck et Sophie Pieters

Les résultats 

Les records du stade

Les athlètes récompensés :  Le top 30 des courses  

 1

1

Jeffery GIBSON

BAH

400h

49.46

1157

2

Johannes Gerhardus MARITZ

NAM

400h

49.48

1156

3

Mamoudou-Elimane HANNE

FRA

400

45.44

1149

4

Eric ALEJANDRO

PUR

400h

49.69

1145

5

Nick WILLIS

NZL

1500

3:37.69

1138

6

Cameron FRENCH

NZL

400h

49.84

1138

7

Robin VANDERBEMDEN

BEL

400

45.65

1135

8

Takieddine HEDEILLI

ALG

1500

3:37.88

1135

9

Peter CALLAHAN

BEL

1500

3:38.01

1133

10

Jerry MOTSAU

RSA

1500

3:38.11

1132

11

Justine PALFRAMAN

RSA

200

23.07

1131

12

Paul BYRNE

IRL

400h

50.03

1128

13

Liemarvin BONEVACIA

NED

400

45.77

1127

14

Rabia DOUKHANA

MAR

1500

3:38.46

1127

15

Hamish CARSON

NZL

1500

3:38.62

1125

16

Ali HAMDI

BEL

1500

3:38.65

1125

17

Tarik MOUKRIME

BEL

1500

3:38.84

1122

18

Shavine HODGES

JAM

200

23.18

1120

19

Llorenc SALES

ESP

1500

3:39.10

1119

20

Gerber BLANCO

GUA

400h

50.31

1115

21

Federico BRUNO

ARG

1500

3:39.81

1109

22

Margaret ADEOYE

GBR

400m

52.46

1109

23

Axelle DAUWENS

BEL

400h

57.14

1107

24

Madiea GHAFOOR

NED

100

11.44

1106

25

Orphée NEOLA

FRA

100

11.44

1106

26

Jaak-Heinrich JAGOR

EST

400h

50.50

1105

27

Grzegorz KALINOWSKI

POL

1500

3:40.26

1103

28

Deborah JOHN

TTO

100h

13.43

1101

29

Ali Ahmed

SUD

200

20,8

1100

30

Loic HERKENRATH

FRA

110h

13.89

1096

30

Eline BERINGS

BEL

100h

13.47

1096

 

Top 10 des concours

 1

 1

Chukwuebuka ENEKWECHI

USA

poids

20.26

1136

2

Emile DENECKER

FRA

perche

5.47

1121

3

Bianca STUART

BAH

longueur

6.51

1113

4

Victor HOGAN

RSA

disque

62.69

1110

5

Jamal WILSON

BAH

hauteur

2.22

1108

6

Luis CASTRO RIVERA

PUR

hauteur

2.22

1108

7

Claire ORCEL

BEL

hauteur

1.85

1072

8

Ben BROEDERS

BEL

perche

5.22

1053

9

Leopold KAPATA

BEL

triple

15,79

1036

10

Corentin CAMPENER

BEL

longueur

7.46

1021

 

 

 

Claire Orcel aura bien rentabilisé son voyage en côte d’ivoire ! Elle rentre à l’instant des jeux de la francophonie avec une médaille d’argent, un record personnel (1m88), une énorme motivation et une belle expérience sportive et humaine!

Retour sur ce fameux périple en argent avec l’athlète de la Forestoise.orcel

 

Brussels Athletics : «  Bravo pour cette belle perf, raconte nous comment s’est passé ton concours » ?

Claire Orcel : « Mon concours était vraiment très bon ! J’ai réussi tout mes sauts au premier essai sauf à 1m91 que je n’ai pas su franchir. Les sauts étaient fluides et les barres ne m'impressionnaient pas, ce qui est une bonne chose ! On était vraiment au coude à coude avec Labiche mais elle a été plus forte ce jour là ... (NDLR 1m91 réussi pour l’athlète des Seychelles)

BA: « Seulement 3 participantes, comment abordais tu ce concours en toute convivialité » ?

CO : « On était 6 inscrites au départ et nous avons fini à 3... Le podium était déjà connu. Néanmoins je n’aimais pas cette situation car la médaille semblait moins méritée du coup ! Je voulais donc vraiment faire une belle performance pour mériter ce podium"! (NDLR, Ce qui est tout a fait le cas !)

BA : "A Abidjan, capitale de Côte d’ivoire, les conditions étaient elles idéales pour prester à haut niveau" ? 

CO : "Il faisait très chaud, et on a tous été malade pendant le séjour... Dans mon cas, j’étais l’une des premières malade dû à la nourriture. Heureusement,  je me suis rétablie la veille de ma compétition.  La nourriture était européenne et c’était un chef français qui s’occupait de la cuisine. Malgré tout il fallait faire très attention car l’eau n’était pas potable... Les conditions étaient très différentes de mes précédents championnats.  C’étaient l’un des plus instructifs !"

 BA : « Ton entraineur Thierry Briquemont n’as pas pu être présent, comment t’es tu débrouillé sur place ? »

orcel medaille

 

CO : « Comme Thierry n’a pas pu venir, c’est Jean Michel Garin qui m’a coaché. Vu qu’il entraine à Forest, il me connait bien ».

 BA : «  Les jeux de la francophonie, ce n’est pas que du sport, comment as-tu ressenti cette ambiance particulière » ? 

CO : «L’ambiance était vraiment super ! C’était festif ! Les gens sont vraiment adorables ! L’ambiance était vraiment au rendez-vous ! Nous avons été encourager nos coéquipiers dès que nous avions l’occasion. J’ai notamment été à 3 matchs de l’équipe de basket-ball, à une battle de hip-hop et bien sur à l’athlétisme »

BA : «  Quels sont tes objectifs pour la suite de ta saison ?

CO : «  Je suis en forme, je n’ai pas d’objectif précis. On verra ce que les prochaines compétitions donneront »

BA «  Au final, que retiendras tu de cette riche expérience de vie ? »

CO : « Ce que je retiens c’est définitivement la sympathie des gens ! Nous avions un groupe de personnes qui nettoyait nos chambres et qui restait tout le temps dans le couloir de la Fédération Wallonie Bruxelles. Nous avons vraiment tissé des liens avec eux ! Nous les appelions papa, mama et tata! Nous avons partagé beaucoup de moments avec eux et ils ont vraiment tout fait pour nous ! Je suis vraiment reconnaissante de tout ce qu’ils ont fait pour nous en nous facilitant la vie sur place et en résolvant nos éventuels problèmes. »

Rappelons également qu’il ne s’agissait que de son 2è vrai concours de la saison et déjà 2 records personnels, après celui réalisé au Brussels Grand Prix

Dans la même épreuve, chez les hommes on retrouvait un autre bruxellois en la personne de Fabiano Kalandula / RESC. Malheureusement pour Fabiano, il a du se contenter d’une 7è place avec 2m05.

Les Résultats 

Vidéo pour se plonger dans l’ambiance :

Vidéo du podium de Claire à 1h20 sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=x8_Tjes41qs

photos : Claire Orcel 

Le Brussels Grand Prix connaitra sa 9ème édition ce dimanche 9 juillet au stade roi Baudouin. Ce meeting a été créé en 2008 dans le but d’offrir aux athlètes l’opportunité de réaliser de grandes performances sur l’une des pistes les plus prisées au monde.

Affiche BGP2017 A4 Copie

En atteste sa 79ème place au ranking des meilleurs meetings mondiaux en 2016. Le Brussels Athletics œuvre au quotidien pour la promotion de l’athlétisme en région bruxelloise et cet évènement en est une belle vitrine. Avec 1150 inscriptions, l’émulation sera à son paroxysme pour porter les athlètes vers leurs propres sommets. Des épreuves sont prévues pour tous les niveaux afin que toute la famille de l’athlé puisse se côtoyer en toute convivialité. Des 100m handisport et des courses pour enfants seront également associés à cette fête athlétique.

Un programme pratiquement complet sera proposé aux athlètes afin de satisfaire un maximum de monde

Du coté des meilleurs belges, on retrouvera Tarik Moukrime et Peter Callahan sur 1500m, Eline Berings (100haies), Jonathan et Dylan Borlée sur 200m, Cynthia Bolingo (200), Robin Vanderbemden et Julien Watrin sur 400m, Axelle Dauwens (400h), Corentin Campener (longueur), Ben Broeders (perche) …

Du coté bruxellois, le décathlonien Dimitri Montilla viendra se tester avant les championnats d’Europe junior. L’autre promesse de l’athlétisme, Claire Orcel fera sa rentrée en compétition au saut en hauteur après une longue période de convalescence.

 

De solides étrangers seront également au départ avec pas moins de 48 nations représentées !

Parmi les plus illustres, le néozélandais Nik Willis, médaillé de bronze à Rio prendra part à l’épreuve la plus relevée du meeting, à savoir le 1500m. Nombreux sont les athlètes à gagner Bruxelles dans le but de conquérir un ticket qualificatif pour les mondiaux de Londres. Preuve de cette internationalisation, on retrouve par exemple un lanceur de poids nigérian Chukwuebuka à 20m67, Maria Pia d’Uruguay sur 1500m (4.12), un sprinteur soudanais Ali Ahmed flashé en 20.17 sur 200m, la néerlandaise Jamile Samuel 22.83 sur la même distance ou encore de solides coureurs de 400haies comme le namibien Maritz Hardus ou encore le néozélandais Cameron French !

 Une cohorte de britanniques, d’espagnols et d’Irlandais s’aligneront également à Bruxelles ce jour-là.

Les épreuves d’avant programme débuteront à 11h00 et les courses principales se disputeront à partir de 14h50.

Amis de l’athlétisme, soyez les bienvenus.

 Pour plus d’infos : http://www.brusselsgrandprix.be/index.php/fr/

 

Aller au haut