En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

IMAGE 2019 02 20 01

Saliyya Guisse est l'une de nos fers de lance en triple-saut. ©Lucien Lambotte

Un nouveau projet de mutualisation des forces – comme le projet perche - va voir le jour en Région bruxelloise, à l'initiative des ASBL « On Track Belgium » et du Brussels Ahtletics.

Ce n’est pas nouveau, les épreuves techniques souffrent, les entraineurs qualifiés se font rares. Le triple-saut, discipline encore relativement peu pratiquée en Belgique, souffre plus précisément d’une mauvaise réputation (notamment au niveau des genoux). Pourtant, c’est grâce à un bon encadrement que les impacts négatifs et les chocs diminuent. Avec une approche plus jeune et plus globale, le triple-saut peut prendre une place dans la pratique de l’athlétisme en Belgique. Le besoin d’échanges sur les pratiques de cette discipline est crucial, certaines bases devraient être mises en place dès le plus jeune âge. Connaissez-vous le « Stap-stap-sprong » ? C’est ce qui se fait de mieux chez nos voisins des Pays-Bas.

L’idée serait d’organiser – de façon trimestrielle – une formation en compagnie des athlètes et des entraineurs, afin d’échanger et partager les savoirs de chacun. Un entraineur référent sera présent pour le bon déroulement de la séance. Cette formation serait gratuite pour les bruxellois et au prix de 5€ pour les athlètes non affiliés à un club de la région bruxelloise.

Les formations se dérouleront en deux phases. Une matinée destinée aux jeunes athlètes – BPM – axée sur la pratique du triple bond et la maitrise de la foulée bondissante, soit une première approche de la discipline. L’après-midi, pour les athlètes et les entraineurs à partir de cadet, afin d’initier sur les bases grâce à des exercices de triple-saut pour pouvoir peaufiner la technique dans son club par la suite.

Pour le bon déroulement de ce projet de mutualisation au niveau des sauts (axé triple-saut et longueur), l’objectif serait de planifier une formation continue à Bruxelles pour ensuite, envisager de s’étendre à l’ensemble de la Belgique, afin de favoriser l’encadrement de cette discipline trop peu exploitée dans nos clubs. La première date prévue serait le 23 mars.

Nous cherchons un club prêt à accueillir cette formation – organisée un samedi de 10h à 15h00 – et mettre sa piste, un local de rencontre (buvette) et son matériel à disposition dans cette plage horaire.

 

 

Aller au haut