En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

Le noyau du 4x400m national composé de 9 athlètes s’envole ce jeudi 20 octobre pour l’Islande et ses calottes glaciers en compagnie de l’explorateur belge Alain Hubert et de leur coach Jacques Borlée.

La sélection composée de 5 athlètes affiliés à un club Bruxellois : Kévin et Jonathan Borlée (WS), Antoine Gillet (RESC), Nils Duerinck (VAC), Arnaud Destatte (WS), Arnaud Ghislain (RESC) ainsi que Joris Haeck (STAX), Stef Vanharen (KAPE) et Will Oyowé (USBW).

Ce stage « team buiding) sera la première partie d’un programme très étoffé de préparation mentale, psychologique, physique et technique en vue des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

« Rester 4,5 jours ensemble sans téléphone, sans ordinateur, ce sera l’occasion de se connaitre encore mieux. En plus 2 nouveaux athlètes ont intégré l’équipe (Will Oyowé et Stef Vanhaeren) et ce sera l’occasion de les connaitre ». s’exclame Jonathan Borlée avec enthousiasme

Concrètement, les neufs athlètes parcourront 80km de part et d’autre de la calotte glacière et seront conduit par 2 guides islandais et par Alain Hubert. « C’est une première expérience pour moi, coureurs de très longues distances, de conduire des sprinters dans pareille aventure en Islande » souligne Alain Hubert. « L’idée est d’aller au bout, sans stress, sans esprit de compétition, sans risque de blessure ».

L’expédition se fera à pied, avec des traineaux pour transporter le matériel. Les athlètes dormiront sous tente : Soupe, thé et nourriture lyophilisée sont au menu de chaque étape. Nous aboutirons à Rekjavik, à 7km à peine de la calotte glaciaire. Ce sera le terme de ce raid, le 25 octobre.

Aller au haut