En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

Le rideau va bientôt se baisser sur la saison « estivale ». Alors que la plupart des athlètes ont déjà rangé leurs spikes au placard,  il reste pourtant encore 4 meetings dans notre capitale (18/10 WS, 19/10 à Schaerbeek, 25/10 CSF et 26/10 RSCA) !

On peut déjà tirer quelques bilans sur la saison écoulée. On se réjouit de voir l’éclosion de plusieurs jeunes talents bruxellois ! Parmi ceux-ci, la sauteuse en hauteur Claire Orcel / CSF a marqué les esprits par sa progression épatante ! Rencontre avec la révélation de l’année qui n’est encore que scolaire !

Tout d’abord comment va ta santé suite à ta blessure aux jeux de la jeunesse ? Tu étais pas trop frustrée de ne pas avoir pu y défendre tes chances ?
Je suis tout à fait remise de mon problème de hanche, les entraînements ont repris et tout va pour le mieux. J’ai été frustrée, mais j’ai accepté la situation et fait avec. Voir la finale alors que j’avais mes chances d’y être à été dur ! Toutefois j’ai vécu mon concours à travers celui d’Elodie Tshilumba la luxembourgeoise qui est ma grande amie. Sa 5ème place m’a ravie, c’est comme si c’était moi qui était 5eme !

Ça te donne envie de revivre ça chez les séniors ?
Je veux devenir athlète pro et allez au JO en 2020 et les gagner (enfin, c’est ce qu’il faut se dire) J’adore les compet' internationales et je veux en faire le plus possible !

Quel fut le meilleur souvenir de ta saison ?
Ma qualification in extremis au EYOT en sautant 1.77 m, une barre qui m’a donné beaucoup de fil à retordre! 

Ta progression est la suivante : 1m50 en 2011 , 1m56 2012 , 1m61 2013 puis BOUM 1m82 en 2014 ! Pensais-tu pouvoir franchir une telle barre cette année ? Explique nous le secret de cette progression épatante ?
Avec Thierry Briquemont (mon entraineur), on a décidé de nous entraîner à Mounier pendant l'hiver et de travailler ma technique qui est de loin mon gros point faible. Je savais que j'allais atteindre le mètre 70 , peut-être même le 77 mais 1.82 , ce n’est que cet été, après les EYOT que j'y ai pensé !

Avant, tu sautais surtout en longueur, qu’est-ce qui t’a incité à changer de discipline ? Tu feras encore un peu de longueur à l’avenir ?
L’année passée, je sautais en longueur parce que j’y étais assez forte naturellement et que bon, quand on est fort dans une discipline, on l’aime plutôt bien ! Mais j’ai toujours su que j étais plutôt faite pour la hauteur (déjà d’un point de vue du physique). Cette année, on a été pris de court entre les EYOT et les YOG et on a du mettre la longueur un peu de côté mais normalement, je devrais revenir au bac de longueur en 2015

A quel âge as-tu commencé l’athlétisme et as-tu fais d’autres sports avant ?
J ai commencé l’athlé à 12,5 ans. Avant, je faisais de la gym et de l’équitation qui est ma deuxième grande passion. Ça a été très dur d’arrêter l’équitation pour me consacrer exclusivement à l’athlé, mais je ne regrette pas ce choix !

Combien de fois par semaine t’entraines-tu ? Comment se déroule ta semaine type ?
J’ai 5 séances au programme en hiver : mardi: résistance /mercredi: musculation / vendredi: technique course ou longueur quand le tps le permet / samedi: hauteur à Mounier (salle de Woluwé) et dimanche: musculation ou technique course.
En été, il y a une séance en moins car on ne va plus à Mounier.

Qu’est ce que tu apprécie particulièrement dans le saut en hauteur ?
J’aime beaucoup les choses aériennes, où il faut prendre de la hauteur. Le peu de temps que je passe en l’air est juste fantastique et l’idée de savoir sauter à ce jour 1m82... en hauteur est sympa !

Dans quel(les) domaine(s) pense- tu pouvoir progresser à l’avenir?
Partout: mon gros point faible est la technique, je ne suis pas encore très arquée au dessus de la barre. En muscu, on est plus dans une phase d’initiation, j’apprends à faire chaque exercice correctement avec des poids légers. En ce qui concerne la vitesse, pour le moment, je suis à la vitesse maximum pour ma course d élan. Si j’accélère plus, je ne pourrai pas transformer cette vitesse acquise en impulsion... NDR c’est pour ça qu’on parle de vitesse optimale pour les élans !

Quels sont tes objectifs pour l’année prochaine?
Je vise un podium à l’Euro junior en Suède cet été et je veux me rapprocher le plus possible du mètre 90 et pourquoi pas le dépasser. NDR pour info, à Eugene aux mondiaux juniors, la 3ème européenne avait franchit 1m88

Ton entraineur T. Briquemont est un grand spécialiste de la hauteur, comment se passe les entrainements ensemble ?
Les entraînements se passent super bien, j’ai de la chance d’être tombée directement sur le bon coach. J’ai beaucoup d’énergie et je pense qu'il est l’un des rares à savoir la gérer. On est sur la même longueur d’onde. Il veut me faire progresser par étapes pour arriver au meilleur niveau et y rester plus longtemps possible.

On lui souhaite bonne continuation pour atteindre des sommets !

FX

Aller au haut