En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

 


Jérôme Kahia / CABW (multiple champion de Belgique 800-1500m): Elabores tu des stratégies de course ou pars tu toujours en tête en espérant que ça craque derrière ? Es tu plutôt stressé ou confiant au départ ?
Franky: Généralement, je pars l'esprit libre de toute tactique. Je me place à l'avant et je fais ma part de boulot. Je n'aime pas calculer et encore moins risquer de me retrouver coincé, D'ailleurs je déteste les courses d'interclubs ou de championnats ou tout se joue sur la fin. A Dour, la tactique était de faire mal dès le début afin de mettre toutes mes chances de mon coté et ça a plutôt bien marché. Forcement je stress sur certaines courses mais il s’agit de stress positif et une fois le départ donné, tout s'évacue.

François Clais / WS (10è au classement provisoire): Cela fait maintenant 19ans que nous sommes adversaires et amis avec des milliers de kilomètres avalés ensemble. Si tu devais devenir champion de Belgique le 15mars prochain, avec qui aimerais-tu partager ce podium?
FH : Forcement j'espère que tu ferras partie du podium, aucune personne ne s'est jamais sacrifiée pour moi dans une course aussi importante et sachant toutes les galères que tu as connu ce ne serait qu' une juste récompense, de voir, comme à Dour, les deux tournaisiens en tête du cross court !

Kim Ruell / RESC: ( ancien vainqeur de la cross cup) Comment fais tu pour sembler mentalement aussi fort ? Dans la course, on pense que tu es mort et pourtant tu finis toujours par gagner avec un redoutable finish !
FH : C'est sur que le moral m'a déjà sauvé plus d'une course. Quand je vois que les jambes ne répondent plus, j'essaie de me battre encore afin de ne jamais avoir de regrets. Depuis tout petit j'ai cette force en moi. Si je n'arrive plus c'est que physiquement mon corps m'aura lâché tandis que le moral, lui, se battra jusqu'au bout !

JC Byl / WS (3.46 sur 1500): On te connait pour tes finishs explosifs sur cross court. As-tu fait une préparation spéciale à ce niveau ? Quel est ton état d’esprit à l’approche de la ligne d’arrivée quand les jambes commencent à faire très mal ?
FH: Je ne fais pas forcement de préparation spécifique, mais j'ai toujours eu cette petite étincelle sur les fins de course. Quand approche l'arrivée je me dis que le moment est venu de mettre la machine en route et rattraper les secondes perdues précédemment. Il ne faut rien lâcher avant d'avoir franchi la ligne.

Simon Petitjean / RESC (champion de Belgique junior du 1500m): On sait que tu en rêvais, mais t imaginais-tu gagner un jour la Crosscup (ce qui est le rêve de tout cross man )? De quand date ton premier maillot rouge?
FH : Jamais je n'aurais pensé gagner la crosscup en sénior. Le travail est fait à 80%. Il reste à confirmer dimanche. Je pense que si je gagne dimanche la crosscup j'aurais réalisé tout ce que je pouvais me procurer comme sensation en cross et j'aurais réussi ma carrière! Mon premier maillot rouge date de scolaire j'avais terminé 2e de la crosscup derrière Nick Raemakers

Emmanuel Lejeune / RESC (vice champion d'Europe espoir du 10.000m): Après cette excellente saison de cross, quels seront les objectifs de l'été ?
FH : Cet été ce sera un peu différent car je vais devenir papa en juillet et je vais m'occuper de ma nouvelle vie de famille. Je ferais encore des joggings et autres compétitions, mais ma saison préférentielle reste l'hiver.  L'été sert toujours de préparation pour être au top en hiver. L'objectif est toujours de faire mieux sur des 10 km. J'aimerais beaucoup repartir faire l'une ou l'autre compétition sur la Corse avec l'AJ Bastia mon club français.

PA Balhan / RESC (champion de Belgique du 800m) : Selon toi, quelles qualités faut-il avoir pour être un bon coureur de cross? Qu'est-ce qui le différencie à un autre coureur?
FH: Le coureur de cross doit être quelqu'un qui s'adapte sur n'importe quel circuit et n'importe quel temps. Il ne doit avoir peur de rien et encore moins des bousculades au départ.

Corentin Levacq / ACCO (3.57 1500m): Le CB de Wachtebeke présente un parcours similaire à celui de Rotselaar où tu as réalisé ton moins bon classement.  La victoire ne sera-t-elle pas compliquée à Wachtebeke sachant que là aussi le parcours est plutôt rapide et que, contrairement à Dour, la boue sera sans doute absente?
Franky : A Rotselaar le circuit était très rapide, aucune difficulté, beaucoup de relance et très court, c'est ce qui à fait la différence sur toute la course. J'avais la course en main mais j'ai perdu pied  dans les 500 derniers mètre. Sur un cross aussi court, les secondes perdues ne se reprennent pas. Je pense que Hannut était encore dans ma tête et je savais que je n'avais pas le droit au moindre faux pas. A Dour là, c'était l'ultimatum soit, je revenais dans le coup soit c’était presque fini pour moi si Bertels s'imposait. Il a connu un jour sans et ca m'a permis de reprendre la pleine confiance pour le CB où j'ai tout à gagner. J’y courrai sans pression particulière sachant aussi que si je veux être fort dimanche je ne dois rien lâcher. Aucune course à ce niveau là n’est facile et encore moins au national ou tout le monde sera prêt. Je sais aussi que le circuit est dans une partie "marécage" et si c'est pas boueux, ce sera "collant".

CL : Habituellement, la saison hivernale sert essentiellement à préparer l'été. Tu sembles fonctionner à l'envers: on te voit peu en été alors que tu es omniprésent en hiver. Est-ce un choix raisonné de favoriser le cross à la piste? Et en parlant de la piste, cela ne te démange-t-il pas de tenter de battre tes records sur 3000m (8'19) et 5000m (14'31) qui datent déjà de 2011?
Pour moi l'hiver a toujours était plus important que l'été. Je ne trouve plus de motivation dans la piste où je trouve ça trop monotone. J'ai énormément fait de la piste depuis que je pratique l'athlétisme et sans vraiment de reconnaissance. Le cross n'est pas reconnu en Wallonie et les minimas sont trop hauts sur piste pour prétendre à une quelconque sélection. Je vois que cette manière de fonctionner ne m'a pas défavorisé et que la préparation avec Fernand était aussi bonne. Le chrono qui me motive est le 10km principalement ou j'espère un jour descendre sous les 30min. RP (30min12)

CL Ne regrettes-tu pas l'absence de quelques ténors belges sur le cross court cette année?
FH : Si bien sur, mais je pense que les adversaires cette année sur le crosscourt ne sont pas des novices. (Debjani, Bertels, Michiels ou encore Hustin) et qu'ils valent tout autant des De kerpel, Van Rooy...


Question bonus : Vas-tu participer au magnifique Trail du Viroin organisé le 6 juin à Nismes par l'ACCO?
Franky : Les trails, ce n'est pas pour tout de suite, mais pourquoi pas un jour

Brussels Athletics : Que penses-tu de ce genre d’interview ?
FH Merci pour cette interview c'est très sympa de voir l'avis extérieur des autres !

FX

Aller au haut