En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

 J-1 pour les championnats du monde masters en AustraliePerth

35 compatriotes ont traversé le monde pour gagner l’Australie afin de s’y offrir un grand moment dans leur passion pour l’athlétisme. Ces championnats ont la particularité d’être ouverts à tous. Contrairement aux championnats chez les jeunots, il n’y a pas de minima à l’inscription pour les masters. Les catégories vont de +35ans…à l’infini !

 Malgré l’éloignement, cet évènement est très prisé, au point que tout se déroule dans 2 stades différents. Ajoutons à cela le parcours de cross et de marathon, ça fait donc un fameux rassemblement athlétique!

 Parmi les 35 belges, on retrouve 3 bruxelloise dans les engagés, à savoir Bénédicte Adam, Laurence Guillet et Nancy Nkumu Bakuba, 3 athlètes de l’Excelsior.

 

Bénédicte Adam visera un top 8 au lancer du poids. Sa préparation fut pourtant fortement perturbée par une déchirure au mollet lors des nationaux masters. « Béné » a du ronger son frein jusque mi-aout pour reprendre l’entrainement. 

 Ancienne spécialiste du 400 puis du 800m, Bénédicte s’est reconvertie au poids. « La combinaison du sport avec le boulot et études m’a rendu plus fragile et contraint à diminuer la charge d’entrainement. De plus,  comme j’étais toujours appelée pour les interclubs en lancer, j’ai décidé de me spécialiser en lancer depuis 2014 et principalement au poids ».

 Forte de sa 7ème place aux mondiaux en 2015 à Lyon, elle a pris gout à ces championnats masters qu’elle considère comme un challenge. Celui-ci lui procure de la motivation à l’entrainement. De plus, c’est l’occasion de voyager et de partager sa passion avec les autres athlètes

 « L'athlétisme est une deuxième famille pour moi et il m'est impossible de vivre sans le contact de cette famille. De plus, le sport a toujours fait partie de ma vie comme dirait certain c'est une "drogue" et je ne sais pas encore m'en passer. Les entrainements permettent également de laisser les soucis au bureau ou ailleurs et de faire le vide dans sa tête. Faire du sport, apporte un équilibre nécessaire dans la vie quotidienne. »

 

Laurence Guillet s’alignera sur le sprint avec et sans obstacles.lau 14642483 10210967126117087 1953956110048879956 n

 « Je suis motivée et prête. J’aborde cette compétition avec plus de philosophie et essaie de me mettre moins de pression » Laurence se forge un fameux palmarès chez les masters en étant déjà vice-championne du monde +35 sur 100haies ainsi que sur 60haies.

 La particularité est que ces championnats arrivent très tard dans la saison athlétique. «  Ma préparation fut donc un peu décalée. J’ai pris un mois de repos en juillet afin de construire ensuite pour atteindre ce pic de forme inhabituellement placé fin octobre ! »

 Nancy Nkumu Bakuma sera quant à elle engagée sur 200 et 400m.

 

Suivez les résultats de ces championnats sur ce lien

Aller au haut