En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

IMAGE 2019 02 11 01

Credit photo : Françoise Bousse

Comme chaque année, le championnat de Belgique de relais 4x200m venait clôturer l’avant programme de l'IFAM indoor. Le moment idéal pour distribuer les différentes médailles nationales dans cette épreuve par équipe, toujours remplie de surprise. L’Excelsior est enfin parvenu à mettre un terme à la malédiction des relais. Depuis quelques temps, les disqualifications pour passage hors zone ou chute de témoin s’enchainaient.

A l’occasion du national, le quatuor avec Florian Tshitwenu, Sébastien Lins, Asamti Badji et Amine Kasmi a prouvé qu’il fallait encore compter avec eux, décrochant l’or dans un temps de 1:27’59.

« Cette victoire a un petit goût de revanche par rapport à l’an dernier. En s’imposant face à l’équipe du Lyra, on détrône les champions en titre, » se réjouit Amine , le quatrième relayeur.

L’équipe qui a eu chaud puisque quelques minutes après la course, ils apprennent leur disqualification. Fureur, incompréhension, interrogation. L’équipe fini par obtenir gain de cause auprès du jury, après un appel de l’équipe du Lyra. En cause, un fait de course, une simple bousculade dans le virage du dernier tour.

« J’ai été fort gêné, mon adversaire jouait avec moi, allant de gauche à droite. Je n’avais jamais fait face à un cas de figure pareil, c’était assez délicat. J’ai profité pour passer par l’intérieur au premier couloir mais il s’est rabattu sur moi. On a eu une collision, d’où la raison de notre disqualification. Au début, on ne savait rien, nos dirigeants nous ont bien défendu. On a du attendre deux heures pour connaître l’issue finale, en notre faveur, » se remémore Amine.

Dans la troisième série, le White-Star, avec Mehdi Datoussaid, Emile Vandenbroeck, Florian Farese et Olivier Lifrange remporte leur course dans un temps de 1 :32’93. Le quatuor termine septième du championnat national.

Côté féminin, les filles de l'Excelsior glanent la médaille de bronze (1 :40’88), avec Hanne Claes, Jalika Badji, Manon Schauwers et Alizée Morency. Les filles remportent leur série mais la dernière série aura été plus rapide, avec le CABW et le RCG. 

Plusieurs athlètes se sont également illustrés en individuel, avec Camille  Muls sur 800m qui améliore son propre record LBFA U23 pour le porter à 2:08’44. Saliyya Guisse termine troisième du concours de longueur avec un saut à 5m95, deuxième place pour Corentin  Campener (7m57), beau chrono de Florian Tshitwenu en 6’86 sur la ligne droite et de Quentin Ruffacq sur les haies en 7’96 ! On notera également d’autres résultats : Delphine Gillet sur 800m (2:12’62), Anissa Klai sur 400m (59’61), Rayane Borlee (51’89), Hugues Kabuya (51’28), Evelyn Cok sur 60m (8’36), Adam Kalmen (7’06), Melvin Szerman (7’27), Julien Balsen (7’72) et ManonSchauwers sur 60m haies (8’99 – après son 200m).

Belle délégation du White-Star également sur les épreuves individuelles avec Elea Latinne sur 400m (61’67), Sohaib El Mourabiti (51’08), Tarich Jamli (52’76), Stephen Kurki (55’97), Maxime Patigny (57’55), Ange-Victoria Callebaut sur 60m (8’56), Sophia Paravicini (8’52), Clara Nys (8’64), Victoria Bluck (9’00), Batouly Diallo (9’10), Binnetou Laly Diallo (9’88), Emile Vandenbroeck (7’27), Florian Farese (7’23), Olivier Lifrange (7’26), Jèrèmy Van Laethem (7’60), Ibrahim Camara (7’69), Guillaume De Moor (7’82), Thomas Stefanidis (8’34), Louise Hayez sur 800m (2 :14’21), Jagoda Feder (2 :29’52), Alexander Goodall (1 :54’01), Amir Sidali (2 :02’33), Leopold Meskens (2 :02’74), Martin Lermen (2 :03’71), Thibault Lelievre (2 :10’62), Abderrahim Meziani (2 :26’23).

La performance de la journée est à mettre à l’actif d’une athlète du Racing de Bruxelles, Mariam Oularé (voir article) qui améliore son propre record de Belgique, volé à Kim Gevaert, pour le porter à 7’37 ! Yanla Ndjip-Nyemeck signe un temps de 7’67 sur 60m alors que Camille Laus améliore le record francophone du 400m pour le porter à 53’20, à sept centièmes du record national détenu par Regine Berg depuis 1984 !

 

Athlètes bruxellois présents à l'IFAM : 

- WS : 27 athlètes;

- RESC : 20 athlètes;

- RCB : 3 athlètes. 

 

Résultats complets

 

Aller au haut