En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

IMAGE 2019 02 11 02

Credit photo : Atni

Depuis quelques temps, elle se distingue comme la meilleure sprinteuse du Royaume. A 16 ans, Mariam Oulare s’est fait un nom dans le paysage de l’athlétisme belge. La jeune sprinteuse du Racing de Bruxelles vient, pour la deuxième fois consécutive, d’améliorer le record de Belgique sur 60m. Il y a quelques semaines, elle cassait la ligne en 7sec43, effaçant des tablettes une certaine… Kim Gevaert ! Ce samedi, à l’occasion de la septième édition de l’IFAM indoor, elle frappe encore plus fort. Avec un temps de 7’37, la sprinteuse se surprend.

« Je voulais encore battre mon record mais courir en 7’37 cela signifie passer sous les 7’40, c’est costaud ! Je ne m’y attendais vraiment pas. En série, je confirme mon record, ce n’était pas catastrophique mais je n’étais pas bien dans ma course, je ne pensais pas sortir 7’37 comme ça en finale, » avance l’athlète en descendant du podium.

Un talent brut ? Ou plus précisément, une famille talentueuse. Mariam est la petite sœur du joueur de football du Standard Obbi Oularé. Le sport prend donc une place importante dans cette famille. Elle ne le cache pas, ce chrono est le résultat de plusieurs heures d’entrainements.

« C’est beaucoup d’entrainements, beaucoup de départ en starting block, beaucoup de répétition. Sur 60m, c’est le départ qui compte énormément. Si tu rates ton départ, c’est fini. J’ai donc beaucoup travaillé là dessus et ça paie, je suis contente. »

Habitant en France, l’athlète s’entraine et va à l’école de l’autre côté de la frontière, à Tourcoing, non loin de Lille. Des séances d’entrainement sous les conseils de son coach, Jalil Boukhobza. Un duo qui fonctionne, avec des objectifs bien précis pour cette nouvelle saison.

« Il me restera encore trois compétitions cet hiver avec les championnats de Belgique dans ma catégorie. Puis, l’objectif sera une qualification pour les Championnats d’Europe U20 cet été, même si je ne suis encore que scolaire, » affirme t-elle.

Après l’Euro U18 et les Jeux Olympiques de la Jeunesse, la spécialiste de la ligne droite voudrait ajouter une ligne supplémentaire à son CV, déjà bien rempli. Et pourquoi pas même ajouter une option sur le 200m

« Quand j’étais cadette, j’avais peur du 200m, je n’aimais pas du tout (rires). Mais l’année dernière, j’ai découvert cette distance et ça me plait vraiment, je pense que je vais essayer de me qualifier sur les deux pour les championnats même si je garde le 100m à cœur. » En tout cas, elle est vouée à une grande carrière. Semblable à Kim Gevaert ?

 

Aller au haut