En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

frnlendeites

IMAGE 2019 03 25 01

Un nouveau projet de mutualisation des forces vient de voir le jour en Région bruxelloise, à l'initiative des ASBL « On Track Belgium » et du Brussels Ahtletics.

Ce n’est pas nouveau, les épreuves techniques souffrent, les entraîneurs qualifiés se font rares. Le triple-saut, discipline encore relativement peu pratiquée en Belgique, souffre plus précisément d’une mauvaise réputation (notamment au niveau des genoux). Pourtant, c’est grâce à un bon encadrement que les impacts négatifs et les chocs diminuent. Avec une approche plus jeune et plus globale, le triple-saut peut prendre une place dans la pratique de l’athlétisme en Belgique. Le besoin d’échanges sur les pratiques de cette discipline est crucial, certaines bases devraient être mises en place dès le plus jeune âge. Connaissez-vous le « Stap-stap-sprong » ? C’est ce qui se fait de mieux chez nos voisins des Pays-Bas.

Ce samedi 23 mars, au Stade Roi Baudouin, la première journée de ce projet jump a vu le jour. Deux sessions, une le matin pour les plus jeunes et pour initier aux bases. L’après-midi pour les cadets et plus, pour perfectionner dans la pratique. Au total, cinq clubs de la Région étaient présents, à savoir l’Excelsior (à domicile), le White-Star, le DACM, Schaerbeek et le RIAAC. Le club de l’USBW était également venu s’enrichir des conseils donnés. Une première édition qui sert de lancement et qui espère, verra plus de participants lors de la prochaine.

 

Aller au haut