En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

Tu as changé de coach en début de saison, quels changements as-tu remarqué ?

Changer de groupe d’entrainement a apporté son lot de changements !

Au niveau de la cohésion du groupe, j’ai l’impression d’avoir intégré une famille. On veille les uns sur les autres. C’est un aspect qu’il n’y avait pas dans mon groupe précédent.

J’avais besoin de faire de la mobilité ! Dans mon ancien groupe, comme je tenais à faire mes exercices de mobilité, j’étais un peu à la traîne durant l’échauffement.

Chez Damien, le travail de mobilité fait partie de l’échauffement. Je ne suis donc plus en retard (rires). J’ai connu des problèmes au niveau de mon dos et le travail mis en place depuis 8 mois maintenant porte ses fruits.

 

Alexiaa

 

Comment as-tu vécu cette période de confinement (adaptation des entrainements+ suspension des cours) ?

J’ai plutôt bien vécu le confinement. Ça peut paraitre étonnant mais j’ai la chance d’avoir un jardin, j’ai donc pu prendre l’air lorsque j’en ressentais le besoin.

Pour les entrainements, je n’ai pas arrêté de m’entrainer, vu que les pistes étaient fermées, je me rabattais sur les parcs près de chez moi. J’ai connu quelques pépins physiques mais rien de bien grave.

Concernant l’école, comme tous les étudiants de mon âge, je faisais mes devoirs en ligne. Cela m’a permis de garder mon esprit frais.

Qu’as-tu fait pour rester motivée ?

J’ai connu des baisses de motivation ce qui est normal. Damien a mis en place des sessions d’appel Skype durant lesquelles on s’entrainait et on partageait notre feedback. Revoir les partenaires d’entrainement même via un écran était cool !

Ma mère venait s’entrainer avec moi, je n’étais donc pas seule. Ma mère m’a beaucoup motivé.

Qu’en est-il de tes objectifs pour la « saison » ?

Honnêtement, je n’ai aucun objectif pour saison, je ne me mets pas de pression. J’ai déjà le regard tourné vers 2021. Si je cours en août, j’aimerais réussir à mettre en place les changements techniques sur lesquels nous avons travaillé avec Damien (son coach). Le chrono sera secondaire.

 Alexiaa

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Dkingd   Je m’appelle Désiré Kingunza j’ai 25 ans je suis affilié au CSF et je fais du triple saut. Dans la vie de tous les jours j’aime beaucoup le sport, que ce soit foot, basket, football américain, athlétisme. Mes autres sujets de prédilection sont la politique et le droit, je pourrais avoir de longs débats là-dessus.

 

  Comment as-tu commencé l’athlétisme ?

   J’ai commencé l’athlétisme grâce à mon prof de gym de l’époque, Monsieur Antoine (il avait d’ailleurs eu le bon flair car dès le départ il avait évoqué triple-longueur), il trouvait que j’avais de bonnes qualités,  il m’a donc conseillé d’aller essayer.

  As-tu toujours su quelle serait ta spécialité ?

   Non pas du tout, j’ai commencé par faire du sprint. Je n’étais pas spécialement bon mais je m’y plaisais quand même. Ce n’est que quelques années plus tard que je me suis dirigé vers les sauts. J’ai fait un peu de saut en hauteur et en longueur avant d’atterrir à ma discipline actuelle : le triple saut.

  Combien d’entrainements as-tu par semaine ? As-tu une séance que tu préfères ? Laquelle  et pourquoi ?

  Je m’entraine cinq fois par semaines.

  J’aime assez bien la séance de musculation, c’est un peu compliqué car je la fais seul la plupart du temps.

  Ma séance favorite est celle consacrée à la plyo, le rebond et l’élasticité étant mes points forts, j’aime beaucoup les bonds à effectuer au-dessus des haies ou à partir d’un plinthe.

  Quelle est la séance que tu appréhendes le plus ? Laquelle et pourquoi ?

  La séance de vitesse, j’aimerais pouvoir l’aborder dans de bonnes conditions car la vitesse est mon point faible. Je me dois d’y aller doucement car j’ai des douleurs récurrentes à l’ischio gauche qui   m’empêchent de pouvoir courir correctement.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Ce n’est pas mon meilleur souvenir, mais je dirais les championnats de Belgique indoor 2020. Je suis arrivé avec une grande gêne à l’ischio gauche et une grosse douleur à la cheville gauche que je traine depuis de nombreux mois. C’est assez paradoxal car que c’est de loin le pire championnat que j’ai pu faire (niveau prestation) mais c’est également le plus beau pour moi. J’étais clairement mauvais et pas au niveau ce jour-là, mais je n’ai pas voulu quitte le concours malgré la douleur. Au final je ne sais pas par quel moyen j’ai réussi à accrocher la troisième place du podium. Malgré mes deux médailles de vice-champion de Belgique, cette troisième place est ma plus belle médaille.

Dkingf

 Les sportifs ont été impactés par les mesures de confinement décidées par le gouvernement. Avec la fermeture des pistes, tu as dû adapter   ton programme d’entrainement, peux-tu nous en dire plus ?

  Je ne pouvais plus aller à Louvain la Neuve car les infrastructures étaient exclusivement réservées aux athlètes de haut niveau.  Concernant la piste de Forest, ça n’a pas duré longtemps avant qu’on nous  interdise également l’accès. Du coup je me suis entraîné avec les moyens du bord: je faisais des déboulés au parc + des gammes de bonds.  Mes séances de musculation ont dû passer à la trappe car comme je l’ai dit, les infrastructures étaient fermées. J’ai donc fait des exercices sans charge à la maison et du renforcement comme j’avais une petite douleur à l’ischio.

  Avec le report des compétitions, ta motivation est-elle restée intacte ?

  Au niveau de la motivation, ça a pas mal chuté à un certain moment.

  Étant un gros compétiteur, ce n’est pas simple de s’entraîner sans réel but en fin de saison, sachant que le calendrier était devenu incertain.

  Nous avons donc décidé avec mon coach, de garder la forme et de d’ores et déjà préparer la saison 20/21.

  Quels sont tes objectifs à court et long terme ?

  Être champion de Belgique, participer à la coupe d’Europe l’année prochaine, afficher un nouveau record de club au CSF.

  Selon toi, qui sont les meilleurs athlètes de ta discipline ? (Niveau continental + Mondial)

Les meilleurs athlètes mondiaux sont Christian Taylor et Will Claye a, ce sont les deux athlètes qui à mon sens, ont la plus belle régularité sur ces dix dernières années. Et puis comme on dit « les chiffres ne mentent pas », il suffit de regarder le tableau des médailles (JO + Mondiaux) ainsi que leur record personnel.

Au niveau continental je dirais que Nelson Evorab et Pablo Pichardo c ont la mainmise sur le top européen, mais Nazim Babayev d et Max Hess e arrivent assez fort.

 

 

a : Christian Taylor (Etats-Unis) et Will Claye (Etats-Unis) sont respectivement les 2ème et 3ème meilleurs performeurs de tous les temps au Triple saut. Leur palmarès est fourni : Titres olympiques, mondiaux, titres Diamond League, ...

b : Nelson Evora est un ancien champion olympique et actuel champion d’Europe

c : Pablo Pichardo est le 5ème meilleur performeur de tous les temps (18.06m)

d : Nazim Babayev (Azerbaïdjan) est double champion en titre des Universiades

e : Max Hess (Allemagne)

Aller au haut