En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site.

Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :

  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.

Voir la directive sur la confidentialité.
Afficher les documents RGDP (fr) / GDPR (gb)

Parole de coach !

Franck Keita est connu dans le monde de l’athlétisme belge. Sprinter à la Forestoise, Franck a pris depuis 2017 l’encadrement des générations futures au sein du club. Nous avons voulu avoir son témoignage sur la situation.

  • En temps normal combien d’athlètes as-tu dans ton groupe ? quel type d’épreuves encadres-tu au sein du club ?
  • Comment adaptes- tu la planification des entrainements ? utilises-tu les réseaux sociaux, plateformes connectées pour suivre et répondre aux athlètes ?

« J’entraîne une vingtaine d’athlète à Forest. Je m'occupe du sprint, des haies et pour quelques athlètes le saut en longueur/triple saut. On communique énormément via les réseaux sociaux, on a plusieurs groupes dans lesquels on échange concernant les programmes, les conseils etc. »

 « Pour l'adaptation des entraînements du au confinement, c'est moins compliqué pour les jeunes car ils n'ont pas besoin de faire énormément pour conserver leur niveau voir progresser. Avec les 2-3 séances qu'ils ont à faire, il ne devrait pas il y avoir de problème. La seule inquiétude réside dans le fait de ne pas pouvoir corriger leur technique de course. »

  • Comment envisages-tu la suite de la saison pour tes athlètes ?

« C'est un peu plus délicat pour les seniors que j’entraîne et qui visaient les championnats de Belgique TC dans des épreuves techniques. On en profite donc pour soigner les « bobos ».
L'objectif a changé, une fois le confinement terminé, on va plutôt se concentrer et corriger les gros problèmes techniques pour commencer la saison 2021 sur de bonnes bases.
Pour les plus jeunes, les championnats sont en septembre, donc pas vraiment de changement à ce niveau-là. »

  • Remarques-tu un décrochement de la part de certains athlètes ?

« Malgré la situation, je ne remarque pas de décrochement chez mes athlètes. Au contraire, ils n'ont plus vraiment d'excuses car ils n'ont que ça à faire de leur journée et puis je pense que ça leur fait du bien de sortir 1 petite heure. Certains de mes athlètes s’entraînent même plus pendant le confinement qu'en temps normal. Mais j'imagine que c'est moins « cool » dans le sens où ils sont seuls plutôt qu'avec leurs amis. »

  • Penses-tu que les entrainements hors stade occasionneront des risques de blessures ?

« Le problème de courir hors stade, c'est que le changement de revêtement peut occasionner des blessures chez des athlètes qui n'ont pas l'habitude de courir sur du macadam ou qui n'ont pas de bonnes chaussures. J'ai d'ailleurs une athlète qui a directement eu des périostites. Pour essayer de limiter ça je leur conseil de courir sur des surfaces moins dures (herbe, sol de parcs) ou de courir en sous-max. Sinon, il n'y a pas spécialement plus de risque de blessure à courir hors stade que sur piste si on ne fait pas n'importe quoi. Il y a même moins de risques de se faire une déchirure à l'ischio en cote que sur la piste. »

 

Team Franck

Aller au haut